Excursion F- Malobiannah


L’excursion Malobiannah, d’une distance de 65 kilomètres en canot et d’une durée de 2 à 3 jours, se réalise sur le véritable cours d’eau où est survenue cette légende dans les années 1700. Malobiannah était une jeune héroïne indienne de la réserve Malécite du Madawaska (porc-épic) qui avait été faite prisonnière par les Iroquois. Elle guida ceux-ci vers la gorge du Grand-Sault et réussit, en sacrifiant sa vie, à tromper et à exterminer par noyade 200 guerriers, soit environ 60 canots d’écorce qui se sont fracassés dans la gorge, épargnant ainsi les tributs habitants en avale du Grand-Sault.

Cette excursion s’exécute entre les 2 Saults et le départ se fait à la Marina d’Edmundston, en amont du P’tit Sault devenu le barrage hydro électrique de la ville d’Edmundston. Plus précisément, cette excursion commence à la décharge de la rivière Madawaska, alimentée par le lac Témiscouata, se déversant dans le Fleuve Saint-Jean qui sépare le Canada des États-Unis d’Amérique (l’État du Maine), pour se terminer au Grand-Sault N.-B., de la ville portant le même nom.

Le trajet de retour se fait en auto ou en vélo sur la piste cyclable à partir du centre d’accueil de Grand-Sault tout en traversant certains villages. Durant ce trajet, vous verrez divers attraits touristiques, entre autres le moulin à farine de Paul Daigle & Fils de Saint-André, meunier faisant la mouture de la farine de sarrasin (buckwheat) pour chez Donald Ployerie. La fresque géante de Saint-Léonard explique le début de la colonisation de la région, peinte par l’artiste professionnel Clarence Bourgoin. Vous pourrez aussi visiter la maison historique Cyr de Saint-Basile, ainsi que la chapelle et le musée du couvent des religieuses hospitalières dans le secteur Iroquois. Comme autre attraction, il y a le sentier pédestre accessible par le Chemin Des Lavoie. D’une distance d’un kilomètre aller-retour, ce trajet le long du ruisseau Jos Bois vous amène à une magnifique chute dans un site enchanteur style Jurassik Parc, dont le décor change continuellement. Après discussions avec le propriétaire du terrain, M. Claude Bouchard, nous avons conclu de baptiser celle-ci la chute à Jos Bois, en ce 22e jour du mois de novembre 2009, à 15 h 30 (heure du Canada atlantique). Et le dernier attrait est le fameux Kamp-à-Ti-ri reconstruit sur la réserve des premières nations Malécite, situé à l’arrêt touristique de la place dont j’ai nommé Place Joanna qui sera utilisé comme boutique d’artisanat. L’excursion se termine chez Donald Ployerie.